MON CHAT EST MALPROPRE : QUE FAIRE ?

Lors de malpropreté urinaire , quelqu’en soit la cause, des mesures d’hygiènes simples sont à mettre en place afin de pouvoir répondre au mieux au besoin du chat:

  • Supprimer les punitions : elles sont contre productives. En punissant votre chat, vous générez un stress et il ne se sentira pas bien chez vous.
  • Rendre les lieux choisis désagréables pour le chat : il faut qu’il n’ait pas envie de retourner à cet endroit. Vous pourrez disposer une feuille de papier aluminium, un sac plastique, une bassine d’eau par exemple. L’alternative est de déposer une litière sur le lieu où il fait les urines non souhaitées.
    OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Rendre la litière attractive en la nettoyant régulièrement.
  • Déterminer la litière favorite (substrats et bacs).
  • Prévoir un bac à litière de plus que le nombre de chats présents.
  • Préférer les bacs de grande taille (1.5 fois la taille de  votre compagnon).
  • Eviter les litières couvertes.
  • Faciliter l’accès à la litière : l’accès à la litière est facile, dans un endroit calme (par exemple une machine à laver qui se met à essorer peut l’avoir effrayé).OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Bien différencier les lieux de miction des lieux d’alimentation : l’idéal est que la gamelle et la litière ne soient pas dans la même pièce, deux mètres semblent être une distance minimale.
  • Supprimer les odeurs sur les lieux souillés : à chacun sa recette ! (aspersion d’eau gazeuse puis de vinaigre d’alcool blanc dilué par exemple)
  • Trouver les facteurs déclencheurs permet d’éviter les crises : parfois un simple contact visuel par une fenêtre avec un chat peut provoquer une émission d’urine.OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Certaines phéromones félines peuvent également être utilisées avec succès.

La malpropreté urinaire du chat est à bien différencier du marquage urinaire ou d’une maladie des voies urinaires (cystite, urétrite) :

  • Le marquage urinaire est une émission de petites quantités d’urines, le plus souvent sur des surfaces verticales, suivant un schéma particulier (position debout, queue dressée à la verticale, membres raides, pétrissage du sol et tressaillements du corps).OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Une maladie des voies urinaires se dépiste par analyse urinaire, parfois échographie ou radiographie.

Il est donc essentiel dans tous les cas de réaliser des examens avant de prendre des mesures hygiéniques ou de mettre un traitement en place. Une alimentation adaptée est souvent nécessaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s